La Caméra Thermique (ou infrarouge)

La thermographie infrarouge est la méthode la plus facile et la plus rapide pour :

 

  • Mettre en évidence les pertes d'énergies dans les bâtiments et les maisons des particuliers 

- pour les réseaux de chauffage ou de climatisation,
- faire des bilans thermiques et détecter des problèmes d'humidité et défauts d'isolation par rayonnement infrarouge,
- diagnostiquer les ponts thermiques  sur les facades et la toiture et même détecter les éventuels problèmes électriques dans les bâtiments.
  • Indiquer exactement où sont situés les problèmes et ainsi permet de diagnostiquer correctement les surfaces nécessitant des actions correctives.
 
Selon les modèles mis en vente sur le marché, les caméras thermiques proposent souvent au minimum une qualité d’image de 60x60 jusqu’à 320×240 pixels et des fonctions importantes comme l’alarme d’isolation et l’alarme point de rosée, qui vous aident à améliorer vos diagnostics.
Ces caméras s’adressent à ceux qui réalisent des inspections de bâtiments : plomberie et chauffage, détection des problèmes d’isolation, traitement de l’humidité et bien d’autres.
Une caméra thermique enregistre les différents rayonnements infrarouge (ondes de chaleur) émis par les corps et qui varient en fonction de leur température. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, une caméra thermique ne permet pas de voir derrière une paroi ou un obstacle. Elle reproduit la chaleur emmagasinée par un corps, ou montre le flux thermique d'une paroi en raison d’un foyer se trouvant à l’arrière.